real-estate-tag-line

DIVISER – AVEUGLER – MANIPULER

DIVISER – AVEUGLER – MANIPULER  Voici une stratégie vieille comme le monde, une recette de grand mère qui marche à tous les coups : montez les gens du peuple les uns contre les autres, faites monter la haine qui les empêche de voir plus loin, et façonnez le tout à votre convenance. Je vais avant toute chose présenter mes sincères condoléances aux familles de et victimes de Strasbourg. C’est qui c’est passé est  un crime envers ces familles, et un crime envers le peuple français tout entier. Maintenant sachez que le peuple en a assez de la haine, des violences et de l’injustice. Et pour la 1ere fois depuis longtemps, il voit clair …. chers dirigeants, vous ne nous diviserez plus, nous ne sommes plus aveuglés par votre manipulation!D’ailleurs, connaissez-vous les parfaits outils de manipulation ? On les appelle « terroristes » « islamistes radicalisés » et autres « extrémistes » . Je n’ai pas peur de le dire, ils sont crées de toute pièce pour déstabiliser la masse à la convenance des états. J’ai passé plus de 25 ans sur le terrain entre l’Iraq, le Yemen, Somalie etc… Je n’y ai jamais vu de terrorisme contre nous, les occidentaux. Bien au contraire, ma plus grande  protection sur les zones à...

Lire la suite

Mes condoléances aux familles endeuillées par la perte d’un fils

Mes condoléances aux familles endeuillées par la perte d’un fils, d’un frère, d’une sœur, d’un père, d’une mère, morts récemment pour la France et la liberté. Arrêtons de ces gouvernements injustes, changeons cela tous ensemble ! Ils plieront ! Nous sommes des millions face à une poignée, et notre combat est juste.  COURAGE à tous, ce n’est que le début. Jean Marc Henry 

Lire la suite

Chères Citoyennes, Cher Citoyens

Chères Citoyennes, Cher Citoyens,L’heure est grave. Notre démocratie, celle que nous avions choisie, désirée, n’est plus. Quand un gouvernement utilise la violence à travers sa police et sa gendarmerie pour faire taire les demandes d’un peuple, on ne plus parler de démocratie. Le mot exact est DICTATURE. Comment pardonner les blessés, gazés, mutilés parmi  nos parents, nos grand-mères, grands-pères, nos enfants, et même nos handicapés….?  Vous là-haut, qui soumettez nos forces de l’ordre à de tels actes face à leur semblables, vous devez payer pour ce crime. Il n’y a pas d’autre mot que CRIME. D’ailleurs, en ce moment, ceux que l’on jette en prison sont des prisonniers politiques. Oui, c’est encore le mot juste, car nous avons plus le droit de dire notre mécontentement, ni de crier pour notre liberté. Mais nous ne lâcherons pas, même devant la menace de vos bourreaux. Enfants de la nation ! Notre dignité est en jeu. Nous sommes en train d’écrire une nouvelle page de l’histoire de France, comme l’ont fait jadis nos ancêtres.  Nous avons le devoir, pour les générations futures, de nous tenir droits, avec dignité, devant le canon de l’oppresseur. Et prenez-en conscience : la cause des gilets jaunes en France ne s’arrête aux frontières. Elle...

Lire la suite

Avec la force du peuple, tout est possible !

Avec la force du peuple, tout est possible ! Nous devons séparer les Républiques des lobbies qui menacent, stopper la toute-puissance de la finance, abolir les monarchies présidentielles et les privilèges de la caste qui dirige tout. C’est le moment de redevenir un peuple souverain et indépendant, libéré des traités internationaux et des alliances militaires guerrières. C’est la force du peuple qui se reconstitue. C’est elle qui entraîne et qui agrège, qui bouscule l’ancien monde pour ouvrir de nouveaux horizons. En se revendiquant à nouveau souverain, le peuple s’est d’abord redécouvert acteur et non plus spectateur. Dès lors, les règles du mécano électoral sont oubliées. Il n’est plus de vote utile qui tienne, plus de calculs sur les recompositions à venir, mais au contraire la seule quête du sens commun et l’envie d’inscrire sa part de soi dans la construction de la volonté générale pour une liberté du peuple. Notre intelligence collective peut surmonter toutes les difficultés si nous nous mettons tous au service du bien commun. Nous devons assumer nos responsabilités non seulement pour nous-mêmes mais devant l’humanité universelle. Plus que jamais, tous ensembles, ayons la force et l’audace de croire et d’ouvrir de nouveaux espaces de liberté. C’est...

Lire la suite

Monsieur le président, il est temps de partir

Monsieur le président, il est temps de partir … Vous ne serez plus président de la République, il faut savoir partir avec honneur quand le peuple vous le demande. Je pense que même, vu la façon dont vous avez conduit notre pays dans cette crise sans précédent, le fauteuil de la démocratie à vie ne vous reviendra pas. M. le Président, que des fonctionnaires de la République française frappent, gazent, caillassent, briment, humilient des adolescents, des retraites, des handicapés, des jeunes femmes et des jeunes hommes dans la détresse et le dénuement, cela est inconcevable dans le pays des droits et des libertés. Ces actes de votre garde prétorienne, soit vous les ­connaissiez et vous êtes indigne de votre fonction  ; soit vous les ignoriez et vous êtes indigne de votre fonction. Les Français constateront ce que vous commettez en leur nom et ce que vous allez laisser dans l’histoire un président a la solde d’une élite. Quand un policier, individuellement, ­dépasse les bornes, on appelle cela une bavure. Quand des brigades entières, groupées, dépassent les bornes, on ­appelle cela un protocole. Vous avez ­instauré en France, Monsieur le Président, un protocole de la bavure envers le peuple Français. Faites,...

Lire la suite

La vraie noblesse est celle du cœur et de l’esprit

La vraie noblesse est celle du cœur et de l’esprit. Que de questions qui me hantent… Pourquoi j’ai toujours l’impression de gâcher ma vie ? Qui est celui qui me juge et me punit ? Moi qui ne demande rien de cette vie, si ce n’est pourquoi j’existe quand je n’ai rien demandé ? Qu’ai-je fait pour mériter d’être ici ? Que n’ai-je pas fait pour avoir tant subit ? Les réponses : Ce n’est pas dans mon cœur que c’est écrit… Ce qui est toujours merveilleux dans les hommes, quand on pénètre dans leur univers sans jugements ni a priori, c’est leur capacité à raisonner avec l’intelligence du cœur, leur facilité à être détaché des biens matériels sachant qu’ils ne sont pas éternels, et leur foi profonde en la fraternité. La fraternité pour eux, toutes religions confondus, signifie que leur sang est le même, qu’il vient de la même source : Dieu. Aussi voit-on leur cœur dans leurs mains, leurs regards, leurs sourires, leur gestes. Je parle des hommes que je vois, de ceux qui sont du Sud au Nord de l’est à l’ouest. L’homme qui réussit sa vie est celui qui a vécu dans le Bien. Celui qui...

Lire la suite

Lettre au monde : « Les moyens aux peuples de repenser la liberté »

Lettre au monde : « Les moyens aux peuples de repenser la liberté » « Comprendre le monde est un préalable à sa transformation ». Ce proverbe anarchiste doit être au cœur de notre action. Trop souvent, l’on entend dire que le temps n’est plus à la dénonciation et que la priorité est à l’action. Mais mener un combat sans avoir au préalable de solides arguments pour gagner la bataille des idées à de grandes chances d’être perdu d’avance, tant les moyens de propagande dont disposent les classes dominantes sont nombreux. Éclairer le peuple, c’est lui enseigner publiquement ses devoirs et ses droits. L’homme ne doit pas se résigner à l’injustice dès lors qu’il peut agir pour y mettre un terme et faire en sorte que la justice soit possible. Il importe, pour lui comme pour le reste de l’humanité, d’agir. Car la souffrance d’un homme est souffrance pour l’humanité. L’action est en ce sens une œuvre morale voire un devoir qui vise à empêcher la perpétuation de l’injustice dès lors que l’horizon des Lumières semble définitivement obstrué : « Le peuple auquel on interdit l’accès aux lumières a le droit de faire la révolution. » Du droit du peuple...

Lire la suite

Le peuple a faim, le peuple a froid, la France d’aujourd’hui !

Le peuple a faim, le peuple a froid, la France d’aujourd’hui ! Il est donc plus que temps de retrouver le souffle émancipateur de la démocratie et de revenir à ce principe fondamental qu’aucun pouvoir n’est légitime s’il n’a l’accord et le soutien du seul souverain, le peuple. C’est la volonté de persévérer dans l’erreur dont font preuve les classes dirigeantes et leurs affidés qui est irresponsable et qui pousse à la violence. Une refondation politique est la seule voie pour éviter les extrémismes et reconstruire l’intérêt national. Tel est le sens profond de la Constituante qui donne son sens à la reconstruction du peuple et de sa souveraineté de l’état. Le peuple a faim et, tous les soirs, nous pouvons voir des femmes et des hommes qui crient leur indignation face à des caméras, le temps d’un journal télévisé. Les prix s’envolent, on triche sur le sac de pain, la viande devient un luxe de riche, les légumes sont hors de prix tout comme le sont le riz, le sucre, les denrées alimentaires de base – et j’en passe… Tout est cher. Et tout le monde le dit je parle même pas des taxes. Le peuple peut en témoigner....

Lire la suite

LETTRE OUVERTE AUX DIRIGEANTS DE MON PAYS : LA FRANCE

LETTRE OUVERTE AUX DIRIGEANTS DE MON PAYS : LA FRANCE Messieurs qui gouvernez notre pays. Comme vous, je suis français. Je n’ai pas voté pour vous mais en tant que français, j’ai accepté le verdict des urnes et le choix d’une majorité de mes compatriotes. Je n’avais aucune animosité envers vous, mais la manière dont vous traitez votre peuple, parfois d’une façon virulente, me donne l’envie de défendre « les plus faibles ». Je n’aime pas l’injustice. C’est parce que l’injustice me révolte viscéralement que je vous demande aujourd’hui de démissionner, et ce quel que soit votre parti. Parlons un peu de notre président et de notre premier ministre actuel. Que de ratés, à tous les niveaux ! C’est une première. Aucun président n’a eu autant de zéros pointés. Chers dirigeants, vous avez divisé les Français sur tous les sujets de société. Vous avez aggravé le chômage, vous avez littéralement saigné à blanc les classes moyennes qui croulent sous des impôts qui les asphyxient. Vous avez décrédibilisé notre pays aux yeux du monde entier. Vous avez nommé des ministres qui se sont comportés comme des incapables. Vous avez entravé la liberté d’expression à plusieurs reprises. Vous nous avez menti les...

Lire la suite

LE PEUPLE EST LE SEUL SOUVERAIN

LE PEUPLE EST LE SEUL SOUVERAIN Il est donc plus que temps de retrouver le souffle émancipateur de la démocratie et de revenir à ce principe fondamental qu’aucun pouvoir n’est légitime s’il n’a l’accord et le soutien du seul souverain, le peuple. C’est la volonté de persévérer dans l’erreur dont font preuve les classes dirigeantes et leurs affidés qui est irresponsable et qui pousse à la violence. Une refondation politique est la seule voie pour éviter les extrémismes et reconstruire l’intérêt national. Tel est le sens profond de la Constituante qui donne son sens à la reconstruction du peuple et de sa souveraineté de l’état. Le peuple a faim et, tous les soirs, nous pouvons voir des femmes et des hommes qui crient leur indignation face à des caméras, le temps d’un journal télévisé. Les prix s’envolent, on triche sur le sac de pain, la viande devient un luxe de riche, les légumes sont hors de prix tout comme le sont le riz, le sucre, les denrées alimentaires de base – et j’en passe… Tout est cher. Et tout le monde le dit. Le peuple peut en témoigner. La faim avait amené la France à accoucher d’une révolution, à donner...

Lire la suite