real-estate-tag-line

La politique de l’autruche

Obnubilés par le pouvoir qu’ils détiennent, du prestige et des intérêts strictement matériels qu’ils en retirent, ces représentants autoproclamés du peuple se crispent sur leurs grasses prébendes et oublient jusqu’au souvenir ce pourquoi ils ont été « élus » 

La politique d’improvisation, l’exercice d’un pouvoir autoritaire et sans contrepoids, le culte inconsidéré de la force saisie comme mode unique de gestion politique ou « sécuritaire », le refus de l’écoute et de la délibération, la répulsion envers tout ce qui sort de biais, de la « ligne » tracée et fixée une fois pour toute par l’Exécutif ou le grand chef, voilà qui constitue le trait caractéristique, presque immuable, des régimes dont le caractère autant « atypique » que rigide constitue un obstacle majeur à toute réforme salutaire de la société civile et politique.

Nos dirigeants, dont la communication politique ne semble pas être leur fort, préfèrent se décharger sur les services de sécurité pour ramener l’ordre et le calment dans nos villes troublées par des émeutiers frustrés par tant de manques et de besoins urgents à satisfaire.

Cette politique de l’autruche qui fait mine de ne pas voir les choses tout en agissant comme si de rien n’était conduit immanquablement à l’impasse et pourrait se traduire, si elle continuait sur ce rythme, à l’implosion du système dont les failles se font déjà partout visible à l’œil nu.

Où va notre Monde ? 

Vers quelles zones de turbulences politiques dangereuses chemine-t-il à présent ? 

Prendre ses responsabilités : 
« Cessons de nous comporter comme des autruches comme nos politiques !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Unable to display Facebook posts.
Show error

Error: (#4) Application request limit reached
Type: OAuthException
Code: 4
Please refer to our Error Message Reference.