real-estate-tag-line

LETTRE OUVERTE AUX DIRIGEANTS DE MON PAYS : LA FRANCE

LETTRE OUVERTE AUX DIRIGEANTS DE MON PAYS : LA FRANCE
Messieurs qui gouvernez notre pays. Comme vous, je suis français. Je n’ai pas voté pour vous mais en tant que français, j’ai accepté le verdict des urnes et le choix d’une majorité de mes compatriotes. Je n’avais aucune animosité envers vous, mais la manière dont vous traitez votre peuple, parfois d’une façon virulente, me donne l’envie de défendre « les plus faibles ». Je n’aime pas l’injustice.

C’est parce que l’injustice me révolte viscéralement que je vous demande aujourd’hui de démissionner, et ce quel que soit votre parti.

Parlons un peu de notre président et de notre premier ministre actuel. Que de ratés, à tous les niveaux ! C’est une première. Aucun président n’a eu autant de zéros pointés.
Chers dirigeants, vous avez divisé les Français sur tous les sujets de société. Vous avez aggravé le chômage, vous avez littéralement saigné à blanc les classes moyennes qui croulent sous des impôts qui les asphyxient. Vous avez décrédibilisé notre pays aux yeux du monde entier.

Vous avez nommé des ministres qui se sont comportés comme des incapables. Vous avez entravé la liberté d’expression à plusieurs reprises. Vous nous avez menti les yeux dans les yeux. Vous nous méprisez, nous qui sommes le fondement de la république.

Je ne dis pas non plus que vous êtes un cas unique, concernant nos présidents du passé, nous avons eu le droit à la même chose: un tissu de mensonges !!!!
Un des exemples qui me vient naturellement en tête, de par ma position, est celui de la relation France-Afrique. L’Afrique est notre alliée, notre amie de toujours, mais vous êtes tout de même parvenus à détruire cet amour entre nos peuples pour votre simple soif de pouvoir et de domination.

FRANCE VS AFRIQUE

L’ancien président de la République Française s’est à nouveau illustré dans des propos choquants.
Lors d’une interview à BFMTV, il aurait dit que le meilleur moyen de préserver la bonne santé de l’économie française était de maintenir le FCFA comme la seule monnaie utilisable dans les colonies françaises en Afrique.
Selon lui, «la France ne peut pas permettre que ses anciennes colonies créent leurs propres monnaies. Effectivement, cela aboutirai à la perte du contrôle total sur leur Banques Centrales. Si cela se produisait, ce serait une catastrophe pour le Trésor Public et cela pourrait reléguer la France au rang de 20ème puissance économique mondiale. Donc, pas question de laisser les colonies françaises d’Afrique avoir leur propre monnaie ”

LA GUERRE DE MANIPULATION

Chers dirigeants, rappelons maintenant que VOUS avez créé des guerres dans les quatre coins du monde. Syrie, Libye, Tunisie… la liste est trop longue. Tout ça sous le symbole de la démocratie, mais quelle démocratie ??? Vous avez cautionné le terrorisme sous toutes ses formes, ce qui a semé la haine entre nos peuples et nos religions en faisant de surcroît passer les musulmans pour des terroristes en puissance….

CHÔMAGE

Pendant que le peuple se meurt sans savoir de quoi demain sera fait, l’avenir se construit avec des millions de chômeurs. De votre côté, mes chers dirigeants de tous bords, vous vous contentez de grands discours offrant des solutions auxquelles nul ne croit plus, à l’exception peut-être de quelques français qui croient sans doute également encore au Père Noël et aux miracles.
Je vous adresse donc ce cri d’alarme : en tuant la France, en voulant tout codifier, tout monétiser, tout soumettre à l’argent, privé ou public, en prétendant tout réglementer, jusqu’aux cris du cœur et aux larmes d’émotion, vous allez tuer la meilleure partie de la France, celle qui s’exprime par le volontariat. En décourageant les Français, vous allez priver la France de tout un monde qui génère une économie puissante et riche de nombreux emplois.

Votre vocabulaire est fait de mensonges, de menaces, d’intimidations, de mépris sur fond d’humour insipide. Mais bon sang, je n’ose pas croire que vous ayez pu oublier ce que vous êtes : vous n’êtes que des élus, vous êtes donc supposés être les premiers serviteurs de la Nation. Votre mission est de rassurer. Non de chercher à intimider, humilier et diviser. Vos électeurs, ces alliés jadis si fidèles et si loyaux doivent à présent apprécier la place et le rang que vous leur accordez…
Je suis français, je me réfère souvent à de grands auteurs de notre belle culture. Je partage donc avec vous, les décideurs de notre nation, cette belle citation de Jean Jaurès :

« L’effort humain vers la clarté et le droit n’est jamais perdu ».

Faîtes donc l’effort de respecter vos engagements. Autrement, le réveil risque d’être brutal.

Salutations citoyennes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Unable to display Facebook posts.
Show error

Error: (#4) Application request limit reached
Type: OAuthException
Code: 4
Please refer to our Error Message Reference.