real-estate-tag-line

QUAND LES FORCES DE L’ORDRE SE REGARDENT DANS UN MIROIR

QUAND LES FORCES DE L’ORDRE SE REGARDENT DANS UN MIROIR

Cher hommes et femmes des Forces de l’Ordre, vous frappez votre peuple ! D’autres hommes et femmes comme vous, jeunes comme vieux….

 Sans distinction, vous matraquez, gazez, verbalisez, arrêtez. Le pire est que certains d’entre vous semblent y prendre un malin plaisir, voir même une jouissance profonde.

L’impunité et l’aval total des gouvernements vous donne des ailes et vos coups sont portés sans retenue aucune.

De ce fait, permettez-moi de me poser certaines questions. 

  • Quand on vous a recruté, on vous a lobotomisé ? 
  • Vous n’avez donc pas d’enfant, de fille ou de fils pour qui vous tremblez quand vous voyez l’avenir que ces gouvernements nous préparent ? 
  • Vous n’avez pas de mères, de frères ou de parents qui pourraient être celui sur lequel vous vous acharnez ?  
  • Avez-vous perdu toute trace d’humanité au point d’être les matraqueurs de vos concitoyens ?

Je me demande si votre conscience vous parle encore. Si l’on en juge vos agissements, cette petite voix qui jailli du fond de votre être vous dit donc d’obéir à des gouvernements corrompus,  menteurs et DICTATEURS…. 

Car oui , au cas où vous ne l’auriez pas remarqué, nous glissons de jours en jours vers une dictature totale.

Vous êtes donc le bras armé de tous ces politiciens tortionnaires qui vous laissent faire le sale boulot, mater le peuple, le faire taire, le rendre docile.

SOIT. Mais vous avez oublié quelque chose. Vous ETES le peuple. Vous êtes aussi insignifiants aux yeux de nos élites que ceux contre qui vous croyez vous battre. Aujourd’hui vous êtes CRS, GENDARMES… mais demain ?

Un souci de santé ou un changement de vie et vous n’êtes plus rien. Vos donneurs d’ordres deviendront vite amnésiques et ne se rappelleront même plus que vous avez servi leurs petits intérêts égoïstes.

Et ne me dites surtout pas que vous n’avez pas le choix ! Cette excuse est sans valeur et souvenez-vous qu’au nom de l’obéissance aveugle et silencieuse, des millions de gens sont morts. L’injustice et l’absurde ne se taisent pas…Ils se dénoncent haut et fort et se combattent.

Vous avez au début de votre carrière prêté serment, juré sur l’honneur, signé un pacte, peu importe, mais rien là-dedans ne vous oblige à agir contre l’intérêt d’un peuple démocratique, d’agir contre les droits essentiels de l’homme. 

Ne croyez surtout pas que nous allons rester sans réagir et subir sans rien dire. Maintenant, libre à vous de continuer ainsi. Mais gardez à l’esprit que la violence engendre la violence.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

1 day ago

Jean Marc Henry

Je veux déclarer à tout ce petit monde qui m’entoure, la vie serait d’un sombre. Sans vous autour.

Je pourrais développer une liste de petites (et grandes) choses que l’on ne dit pas assez, que l’on garde pour soi plutôt que de les exprimer ou que l’on ignore tout simplement, pris dans le quotidien. Je préfère me concentrer sur une seule chose que l’on ne dit pas assez : « je t’aime » !

Nous pouvons dire « je t’aime ».

Dire « je t’aime », c’est changer les personnes à qui nous le disons, et donc changer le cours de l’histoire, changer le monde, améliorer le monde, améliorer la vie.

On ne dit jamais assez « je t’aime » à son amoureux, à ses enfants, à ses parents, à ses frères, à ses soeurs, à ses amis, à sa famille, à ses connaissances, à ses inconnus, à soi-même et à son Dieu.

Et si vous preniez l’habitude de vous dire « je t’aime » à vous-même ? Ça vous parait peut-être ridicule, mais en faisant cela, c’est la vie en vous que vous aimez. Je ne vous demande pas d’y croire, mais simplement d’essayer et de voir ce que cela vous procure.

L’amour est et restera sans aucun doute le plus puissant des remèdes. Il n’y a pas une personne qui n’apprécie pas de se sentir aimé, plus vous aimerez, plus vous vous sentirez aimé et plus vous éprouverez de la joie, celle d’exister. L’amour nous rend meilleurs, plus ouvert, plus altruiste, plus respectueux, alors ne vous privez pas de la pratiquer sans cesse.

Je vous propose bien sûr de mettre tout de suite en application l’idée sous-jacente et d’exprimer votre amour à ceux auxquels vous tenez, car la vie passe trop vite.

Que ressentez-vous lorsqu’une personne vous dit, sincèrement cela s’entend, « je t’aime », « j’apprécie ta présence », « je suis très heureux de te connaitre ».

Beaucoup de bien n’est-ce pas ?
... See MoreSee Less

View on Facebook

2 days ago

Jean Marc Henry

L’amour avec un grand A existe-il ?

Avant de se poser cette question, nous devrions nous demander qu’est-ce que c’est l’Amour ?

Nous sommes 7 milliards d’individus sur Terre et il y a autant de définitions de l’Amour.

D’un point de vue scientifique, l’Amour est avant tout une réaction biochimique provoquée par le cerveau. Une réaction semblable à celle qui est produite par le cerveau lors de l’absorption d’une drogue, ce qui est à l’origine d’un sentiment de dépendance.

L’Amour avec un grand A existe mais il est bien trop souvent confondu avec l’Attirance.

Ces deux sentiments sont, pour moi, à bien distinguer.

L’Attirance découle de l’Amour mais l’Amour ne découle pas forcément de l’Attirance. On peut très bien être attiré par une personne sans pour autant l’aimer, alors que l’Amour implique forcément de l’Attirance.

Le problème de cette société est qu’elle est devenue narcissique. Le physique avant tout et la personnalité après.

Certes nous faisons plus de rencontres mais sont-elles de qualités ?

Ne dit-on pas souvent, mieux vaux la qualité que la quantité ?

L’amour avec un grand A existe, il n’est ni simple ni compliqué. Il ne se cherche pas mais nous trouve. Il ne se manifeste pas à travers une personne mais en nous en premier lieu.

On m’a toujours dit que lorsqu’on aime, on le sait. C’est inexplicable, ça te prends aux tripes et tu ne peux pas lutter contre ça.

Et le plus souvent, nous le rencontrons auprès de la personne la plus inattendu qui soit.

L’Amour avec un grand A existe.
... See MoreSee Less

View on Facebook