real-estate-tag-line

Respect de la vérité, fidélité à la parole donnée, aux engagements pris

Respect de la vérité, fidélité à la parole donnée, aux engagements pris.

C’est le respect de la parole donnée, la constance dans les affections et les sentiments, la loyauté dans ses engagements. La fidélité est le fruit de l’Esprit, elle est avant tout un état intérieur du coeur et de l’esprit.

Je rappellerai par ailleurs cette évidence : il nous est à tous arrivé un jour d’être trahis ou de trahir à notre tour, de révéler un secret, d’être infidèles, d’être pris dans des loyautés conflictuelles ou de faire défection. Plus banale et commune qu’on ne le croit généralement, cette expérience n’en est pas moins spectaculaire et bouleversante : la trahison frappe de stupeur et met en crise aussi bien l’individu que l’ensemble social qui en est la victime.

Le respect de ces engagements introduit la définition de l’honneur. Ainsi par le respect de ces engagements l’homme devient un homme d’honneur prompt à assumer ses paroles, ses actes dans le profane comme dans le sacré. L’engagement est et demeure personnel, singulier et sa diversité contribue également à l’enrichissement de nos différences. Mais il me semble que dans sa liberté éclairée, le véritable initié se retrouve seul devant sa conscience jusqu’à n’avoir de comptes à rendre qu’à lui-même en étant plus intransigeant envers lui-même que ne le serait le plus redoutable de ses pairs ou de ses juges.

La trahison est souvent causée par l’envie, la soif de pouvoir, l’ambition, la volonté de s’élever au dessus de sa condition, de sortir d’un état de dépendance, de s’affranchir d’une domination. Le traître viole une relation qui s’était sacralisé : il abandonne le sacré pour retomber dans le profane. Le traitre tombe du ciel pour se faire engloutir par l’enfer.

Car au fond de soi, on sait dans notre quotidien, au plus profond de soi, à quel moment on trahit. Alors avant de passer à l’acte, demandons-nous s’il n’y a pas une autre solution, une autre voie… Et si malgré tout, cela doit arriver, pouvoir expliquer, pouvoir s’expliquer avant … c’est toujours possible si l’intention est sincère, si on joue la carte de l’authenticité.

Pour conclure, mes biens chères sœurs, mes biens chers frères, je dirai que l’honneur est de ne jamais trahir !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Unable to display Facebook posts.
Show error

Error: Error validating application. Application has been deleted.
Type: OAuthException
Code: 190
Please refer to our Error Message Reference.